Témoignage dyspraxie verbale : Le manège hyperbare du petit Arthur

Accueil Témoignage - DyspraxieTémoignage dyspraxie verbale : Le manège hyperbare du petit Arthur
Dyspraxie et hyperbare

Témoignage dyspraxie verbale : Le manège hyperbare du petit Arthur

5Commentaires

hyperbare, Témoignage dyspraxie verbale : Le manège hyperbare du petit Arthur

Nous recevons beaucoup de questions quant aux bienfaits de la thérapie hyperbare lorsqu’un enfant à des troubles de langage ou de la parole. Voici donc le témoignage de la maman du petit Arthur.

Arthur et son défi

Arthur est un petit homme de quatre ans et demi comme les autres, souriant, actif, aimant et taquin, mais il a un petit défi de plus dans la vie : la dyspraxie verbale. Depuis ses deux ans, nous avons consulté plusieurs orthophonistes et ergothérapeutes en voyant des petits, très petits progrès. Rien de miraculeux. Des milliers de questions, mais très peu de réponses. Nous avons décidé d’offrir le mieux, d’offrir tout ce qu’on peut pour notre petit homme. Ce défi n’allait pas le définir. 

De l’espoir …

En visionnant l’émission Donnez au suivant, nous avons eu un flash… ET SI ça pouvait aider notre fils ? On s’est permis d’être ouverts à tout, même si aucun spécialiste dans le domaine de la santé nous appuyait dans cela. Alors nous avons communiqué par courriel avec Oxysoins tard en soirée. Isabelle m’a répondu très tôt le lendemain. Elle nous a parlé d’autres enfants qui vivaient un peu la même chose que notre coco et nous nous sommes dit : pourquoi pas! Nous sommes allés toute la famille (avec nos 4 enfants) à leur bureau de Drummondville pour faire l’essai de la chambre hyperbare. Nous voulions voir comment notre fils réagissait dedans. Il aimait ça. Alors nous avons décidé d’en faire la location durant 40 jours.

Un manège hyperbare à la maison

Il a toujours aimé faire son manège, il aurait passé des heures dedans. Après seulement une semaine, nous avons tous eu un choc: Arthur commençait à produire des nouveaux sons, des nouvelles syllabes et des nouveaux mots! Il essayait de plus en plus de faire des phrases. Au bout de deux semaines et demi, en plein souper, il nous a clairement dit : « J’ai envie de faire mon manège ce soir. » Nous nous sommes regardés ébahis, surpris! Nous avions tous les deux très bien entendu la même chose.

Les gens, autour de nous, trouvent tellement qu’Arthur s’est amélioré rapidement durant son traitement. Il a eu sa première conversation avec sa Mamie un mois après le début de la thérapie hyperbare et maintenant il réussit même à lui parler au téléphone. Ça nous rend très émotifs des moments comme ça, des belles réussites. C’est énorme comme changement. Que du positif, la magie a opéré! Il a même été capable de dire à son grand frère : « Tu es mon meilleur ami! » (ce fut un moment tellement rempli d’émotions, même son grand frère de 7 ans était ému).

La chambre hyperbare nous quitte, mais ce n’est pas des adieux, nous ferons une autre location dans les prochains mois.

Nous devons remercier Isabelle et son équipe. Isabelle, tellement sensible et passionnée, c’est plus qu’une entreprise pour elle, c’est une mission de vie de répandre le bien, de changer des vies pour le mieux. Je dirais aux gens de ne pas hésiter, d’essayer et nous vous souhaitons que la magie opère chez vous aussi! 

Et à toi notre beau Arthur, notre champion, notre amour, continue ton beau travail, tu es beau à voir!

Toute ta famille est avec toi!hyperbare, Témoignage dyspraxie verbale : Le manège hyperbare du petit Arthur

 

Pour des informations sur la location d’une chambre hyperbare c’est par ici.

  • Pascale Durocher

    Reply

    Bonjour,

    Merci pour ce témoignage.
    J’aimerais toutefois faire une correction importante. La dyspraxie verbale est un trouble de la parole et non un trouble de langage. La dyspraxie verbale est plutôt un trouble mécanique …
    La dysphasie, maintenant appelé un trouble développemental du langage est un trouble de langage.

    Il arrive que les 2 soient associés chez certaines personnes, mais pas toujours.

    Ce serai intéressant d’avoir des données sur la chambre hyperbarre et le trouble développemental du langage.

    note:

    La parole et le langage sont deux choses différentes.
    La parole réfère davantage à l’articulation des sons, à la fluidité. Par exemple, un trouble de la parole peut se caractériser par du bégaiement, ou encore une articulation imprécise. Un retard de langage touche davantage la construction des phrases, les habiletés à raconter, échanger, la prononciation des sons (en-dehors de difficultés motrices).
    https://orthophonie.ooreka.fr/qr/voir/396791/quelle-est-la-difference-entre-le-retard-de-parole-et-le-retard-de-langage

    Merci
    Bonne journée,

    Pascale Durocher

  • Isabelle

    Reply

    En prenant connaissance de votre témoignage, j’ai eu l’impression de lire un peu de notre histoire à nous. Tommy 5 ans et demi est lui aussi dyspraxique verbale. On a essayer la chambre hyperbare et en seulement 2 semaines on a vu des progrès et ces progrès ont été vu par toute l équipe qui le suit ( orthophoniste, ergothérapeuthe, éducatrice spécialisée ) Tommy pour son test en orthophonie était l’an passé à 1 percentile et après quelques mois qui on suivi les traitements de chambre hyperbare on est rendu à 27 percentile. On n’a pas de phrases parfaite mais beaucoup plus complete. Merci pour votre témoignage et lâchez pas. Bonne chance à votre petit bonhomme.

  • Marielle

    Reply

    Est-ce qu’il existe une chambre hyberbare transparente car je suis claustrophobe et pour moi c’est impensable de prévoir être enfermer dans cette chambre telle qu’on la voit?

    • Élyse Maheu l'auteur

      Reply

      Bonjour Marielle !

      Il n’y a pas de chambre transparente. Par contre, notre chambre de 36 pouces de diamètre et de 9 pieds de longueur est assez spacieuse pour rendre confortable même les plus claustrophobe 😉 Nous vous invitons à venir faire un essai gratuitement à notre clinique ou à nous contacter pour toutes questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 3 =