Tag Archives: témoignage

Accueil Posts Tagged comme“témoignage”
Photo Samuel

L’hyperbare à la rescousse de Samuel !

Aucun commentaires

Samuel a 10 ans. Il a les diagnostics de dyspraxie motrice (trouble d’acquisition de la coordination) et dyspraxie visuo-spatiale (difficulté à se situer dans l’espace temps). Ainsi que TDAH et trouble anxieux généralisé. Conscient de ses limitations, cela jouait beaucoup sur la confiance en lui. Et au quotidien cela avait un gros impact sur des choses simples comme aller magasiner ensemble ou traverser la rue.

Samuel avait besoin de ma présence pour se rassurer, presqu’en tout temps. Par exemple, au restaurant, pas question de commander lui-même son repas ou d’aller voir les jouets à deux pas d’où je regardais les vêtements dans un magasin. Aussi, chaque nuit était mouvementée. Je n’ai pas eu une nuit complète depuis des années car Samuel souffrait de terreurs nocturnes. 

L’hyperbare à la rescousse

J’ai entendu parler d’Oxysoins sur les réseaux sociaux et après avoir lu quelques témoignages je me suis dit, « Go! On l’essaie ».  Après avoir fait les démarches nécessaires avec leur aide, nous avons enfin eu la livraison de la chambre hyperbare.  

J’ai commencé à voir les changements chez Samuel après environ 2 semaines d’utilisation.  Il est beaucoup plus calme, reposé.  C’est vrai qu’il est passé a environ 7 réveils par nuit a 1 seul, voire aucun. Il est aussi beaucoup plus attentif et concentré.  

La chambre a aussi été très bénéfique pour son anxiété. Mon fils n’a plus besoin que je sois toujours à ses côtés et que je le prenne par la main. Il va jouer dehors avec ses amis, faire du vélo, etc. Il a pris beaucoup de maturité. Tout notre entourage a remarqué son évolution et les changements qui s’opèrent.

La réalisation d’un rêve

Samuel à toujours voulu faire du karaté et des arts martiaux, mais dû a sa dyspraxie, son premier essai avait été un échec. Il ne comprenait pas les mouvements et les enchainements. Nous avions donc laissé tomber. Reste que son intérêt pour cette discipline demeurait. Comme il avait fait beaucoup de progrès depuis le début des traitements hyperbares, je me suis dit « Tiens, on réessaie! ». Quelle ne fût pas notre surprise de constater que, non seulement il comprenait comment faire, mais qu’il faisait les enchainements dès le premier cours et sans faute.  (Voir vidéo) Son professeur nous a même dit qu’il avait rarement vu un enfant avec autant de coordination!!! Quoi??? En l’écrivant, j’en ai des frissons et les larmes aux yeux. Vous n’avez pas idée de la fierté que j’éprouve. Et pas seulement moi, mais lui aussi.

Bienfaits pour moi ! 

Je voulais aussi souligner que j’ai, moi aussi, ressenti les effets positifs du traitement hyperbare. Je souffre de migraines depuis mon adolescence, et depuis qu’on a commencé, je n’en ai eues aucune.  Aussi, depuis un accident de voiture, j’ai des maux de dos. Et encore là, depuis le début, aucune douleur.

Je n’ai que du positif sur tout le bien que ça lui a fait. Je sais qu’il y a une explication scientifique derrière tout ça. Mais pour nous, il s’est passé quelque chose de magique. Ça lui a donné une confiance en lui qu’il n’a jamais eue. La rentrée scolaire approche et j’ai hâte de voir comment ça se passera. 

Merci au personnel d’OxySoins qui est vraiment extraordinaire. Ils nous ont soutenus tout au long de notre aventure.  Chapeau à toute l’équipe !

Notre voyage à bord de la chambre tire à sa fin. Mais ce n’est pas un au revoir, mais plutôt un a bientôt! 

 

Merci à Annie et Samuel pour ce témoignage touchant ! Si vous aussi désirez faire l’essai de la thérapie hyperbare, n’hésitez pas à nous contacter.

Il nous fera plaisir de répondre à vos questions ! Pour d’autres témoignages c’est par ici.

image1

Mellie-Mai et sa petite étoile SOX-5 : témoignage des bienfaits de l’hyperbare

Aucun commentaires

Comme son animal préféré, le cheval, Mellie-Mai est une jeune fille qui parle avec ses yeux, son sourire et son cœur! Son nom unique est aussi rare qu’une étoile bien spéciale dans l’univers. 

Mellie-Mai a récemment été diagnostiquée avec une mutation du gène Sox-5 située sur le chromosome 12 qu’on nomme également le syndrome de Lamb-Shaffer (LSS). Elle est la seule au Québec. Au Canada, 3 enfants ont été diagnostiqués et dans le monde, 70 personnes sont diagnostiquées à ce jour. 

Son plus grand défi est son trouble de langage. On lui a d’ailleurs diagnostiqué une dyspraxie orale et verbale sévère et une dysphasie sévère en 2016. De plus, Mellie-Mai a des difficultés de motricité fine et globale ainsi que des difficultés sensorielles. Les tests de psychologie démontrent qu’elle n’a pas de déficience intellectuelle. 

Le pressentiment d’une maman…

Travaillant dans le domaine de la petite enfance et de l’éducation, j’ai réalisé que ma fille avait des retards dans son développement dès sa première année de vie. Par exemple, nous avons arrêté l’utilisation des couches lavables car Mellie-Mai avait une drôle de position assise. Elle a même passé une radiographie des hanches pour essayer de comprendre. Avec du recul, nous comprenons qu’elle présentait un faible tonus musculaire, de l’hypotonie. 

Notre médecin de famille a attendu à ses 18 mois pour la référer en pédiatrie pour ses retards de développement. Mellie-Mai a fait ses premiers pas à une semaine de ses 20 mois. La marche a été travaillée jusqu’à ses 3 ans et demi. De plus, Mellie-Mai ne parlait pas. Elle disait quelques mots pendant quelques semaines et les perdait pour 2-3 mois… aussi simple que maman et papa! Au début de la maternelle, elle s’exprimait à l’aide d’un ou deux mots. Aussi, l’alimentation était difficile. Elle s’étouffait parfois. Une amélioration a été observée depuis qu’elle s’est fait enlevée les adénoïdes pour être capable de respirer par le nez. 

Bien qu’encore jeune, Mellie-Mai a déjà un long historique de rencontres avec des professionnels de la santé (ORL, audiologie, pédiatrie, physiothérapie, ergothérapie, orthophonie, radiologie, IRM, génétique…). Présentement, elle est suivie en centre de réadaptation en orthophonie et en ergothérapie. À son rythme, Mellie-Mai a fait de beaux progrès.

Aujourd’hui

Melli-Mai adore les chevauxMaintenant âgée de 7 ans, Mellie-Mai parle à sa façon. Elle est en classe de langage dans une école de Gatineau. Elle ne fait pas de phrases complètes, les verbes sont difficilement utilisés et elle n’arrive pas à prononcer certains sons. Son trouble de langage est très sévère. Du côté de sa motricité, il y a eu des améliorations avec les outils et les adaptations apportées. 

Mellie-Mai a une « Allyée », sa meilleure amie. Nous avons une chienne, Allye, qui l’aide beaucoup à revenir au calme lors de crises et à diminuer ses difficultés sensorielles. Par exemple, lors du brossage des dents et des cheveux, Allye s’assoit tout près lorsqu’elle pleure. 

Mellie-Mai est une enfant qui adore s’amuser et rire! Elle est aimée de tous. Elle adore les animaux, surtout les chevaux, les chiens et les chats. De plus, elle aime faire du trampoline, grimper dans les structures de jeux, les toutous animaux, les voitures et les camions. Mellie-Mai a également une sœur cadette, Chloé, 5 ans qui a un développement neurotypique (normal).

 

Une petite fille inspirante nous mène à l’hyperbare

Au cours de la dernière année, nous avons suivi l’évolution d’Anna-Maude et sa fusée. Malgré la différence d’âge, elle me fait énormément penser à ma fille. Les effets de sa fusée sont très bénéfiques sur son développement moteur et langagier. C’est pourquoi nous avons espoir que le développement de Mellie-Mai soit maximisé avec les traitements en chambre hyperbare. 

Nous en sommes à la moitié de notre location de 40 jours et Mellie-Mai se surprend en argumentant des situations ou en posant des questions. La construction de phrases est un gros défi pour elle. La phrase sujet-verbe est encore à travailler. Mais depuis quelques jours, de façon spontanée, les verbes surgissent dans son vocabulaire. Par exemple:« Moi veut pas Chloé dépasser moi. » 

De plus, elle questionne avec le « pourquoi » et le « est-ce que » quand elle s’interroge d’une chose. Par exemple : « Est-ce que dit melon d’eau ou melon miel ? » Habituellement, la question était utilisée pour avoir quelques choses à manger ou à boire. Aussi, il semble y avoir plus de sons dans ses mots. … Elle parle plus, essaie plus, ça semble plus facile. Elle semble plus en contrôle de sa bouche. Il y a de nouveaux mots à tous les jours. Nous avons hâte de revoir l’orthophoniste. Et bien entendu, de constater tous les bienfaits à venir !

Patrick et Marie-Ève les parents de Mellie-Mai

 

Si vous aussi avez un témoignage à nous faire parvenir ou avec des questions pour nous, contactez-nous !

Il nous fait toujours plaisir d’aller à votre rencontre !

fullsizeoutput_46

Une fusée a atterri chez Éli pour 40 jours !

Aucun commentaires

L’histoire d’Éli …

Éli est né avec un déficit en OTC, une maladie métabolique du cycle de l’urée. Cette maladie a entraîné plusieurs crises d’hyperammoniémie (taux d’ammoniac élevé dans le sang) dès ses premiers jours de vie. Malgré les pronostics très sombres, notre petit combattant a survécu assez longtemps pour pouvoir bénéficier d’une greffe de foie à l’âge de 6 mois. Depuis, malgré des suivis médicaux serrés, sa santé va généralement bien.

Par contre, ces épisodes d’hyperammoniémie ont entraîné des problèmes de développement dans différentes sphères de la vie d’Éli. La sphère la plus touchée est celle du langage. On doit également travailler la motricité fine et globale, l’attention/concentration, l’autonomie dans les activités quotidiennes, etc.

Une « fusée » pour Éli

J’ai découvert Oxysoins en navigant sur Internet. Dès lors, je me suis abonnée à leur page Facebook et j’ai contacté Isabelle, qui a pris le temps de bien m’informer sur le sujet. Elle m’a mise en contact avec d’autres familles ayant fait de l’hyperbare pour des problèmes semblables à Éli. Après maintes discussions avec mon conjoint, nous avons pris la décision de tenter le coup.

Et si …

  • L’hyperbare peut aider Éli à mieux communiquer et à mieux se faire comprendre!
  • La thérapie hyperbare peut aider Éli à socialiser plus facilement avec ses camarades de classe, lui qui aime tant entrer en relation avec les autres!
  • L’hyperbare peut l’aider à améliorer son tonus, son sommeil, sa concentration …
  • Nous ne le faisons pas, allons-nous le regretter?

Éli à gauche et sa fusée !

Alors voilà! La fusée est arrivée chez nous à la fin du mois de mai pour un magnifique voyage de 40 jours. Grâce à l’aide précieuse de mes parents (qui ont assuré toutes les séances pendant nos heures de travail), de mon conjoint et de moi-même, Éli a pu bénéficier de deux séances par jour, soit 1h30 le matin et 1h00 le soir.

Les bienfaits de la « fusée »

En louant la chambre hyperbare, notre souhait principal était orienté vers le langage (produire plus de sons, augmenter le vocabulaire expressif et réceptif, etc.). Au terme de ce voyage de 40 jours, nous avons pu constater plusieurs bienfaits, certains plus subtils et d’autres plus évidents.

Tout d’abord, au niveau du langage, Éli n’a pas réellement augmenté son vocabulaire, mais les sons qu’il produit et les mots qu’il dit sont plus clairs. Certaines personnes qui ne le côtoient pas régulièrement m’ont affirmé qu’elles le comprenaient plus facilement.

De plus, Éli a fait des progrès remarquables en ce qui concerne l’apprentissage de la propreté. Il est maintenant capable de reconnaître ses envies et d’aller à la toilette par lui-même (chose que nous travaillons avec lui depuis longtemps, mais qui demeurait très difficile). Nous sommes tellement fiers de lui!

Un autre fait étonnant est que pendant les séances d’hyperbare, les bilans sanguins d’Éli (suivis post greffe) se sont normalisés, ce qui n’arrive vraiment pas souvent! J’ai bien hâte de voir les prochains bilans pour pouvoir comparer! ☺ De plus, durant tout le traitement, Éli n’a jamais été malade (rhume, grippe, mal d’oreille), ce qui est très surprenant vu sa condition de santé.

Aussi, alors que j’écris ces lignes, cela fait environ 10 jours que la fusée s’est envolée vers une autre famille. Et bien croyez le ou non, cette semaine, Éli a appris à faire de la bicyclette avec des petites roues! Lui pour qui la coordination est souvent plus difficile. Wow!

Finalement, nous avons même constaté des effets bénéfiques sur nous, les adultes accompagnateurs. Par exemple, une diminution des varices et disparition des douleurs liées à l’arthrite ou à l’arthrose.

Au terme de ce voyage…

Je peux affirmer que nous sommes très satisfaits de notre décision concernant la location de la chambre hyperbare. Le personnel d’OxySoins est professionnel, chaleureux, à l’écoute de ses clients et toujours disponible pour nous répondre et nous conseiller. Merci pour tout!

Rachel Lacasse, maman d’Éli

 

Contactez-nous pour toutes questions, commentaires ou pour bénéficier de nos services !

Neyla et son sous-marin de lumière

Un extra chromosome d’amour: témoignage de Neyla

Aucun commentaires

Je m’appelle Neyla. J’ai 3 ans et demi.

J’ai un extra chromosome d’amour qui me rend très spéciale et pleine de courage pour surmonter les défis de la vie.

Mes parents disent que la trisomie 21 est une amie et non une ennemie. Ils font tout leur possible pour aider à mon développement et à me stimuler davantage.

Un jour, mes parents ont assisté à une conférence d’un physiatre réputé et spécialiste en réadaptation pédiatrique à l’APETL (Association de parents de trisomie 21 de Lanaudière). Ce docteur a alors parlé des bienfaits de la chambre hyperbare pour les enfants avec la trisomie 21. C’est à ce moment qu’ils ont pris la décision d’en faire la location. Ce fût possible grâce à la grande générosité des collègues de bureau de mon papa.

Un sous-marin à la maison

Lorsque le caisson hyperbare est arrivé à la maison, je l’appelais le sous-marin. Je dois dire que les deux premières journées, j’ai pleuré. C’est parce que j’avais peur de rentrer à l’intérieur. Mais dès la troisième journée, c’est moi qui demandais à y aller. J’allais chaque soir avec ma grande soeur pendant une heure et demi.

Moi et ma soeur

Ouverture vers le monde

Avant mes traitements, j’avais peur des autres et surtout des enfants puisque je ne vais pas à la garderie. Par exemple, je m’accrochais à ma mère ou à mon père lorsqu’ils m’amenaient faire une activité avec eux et qu’un enfant s’approchait de moi. Je fuyais. Cela me rendait triste et je vivais beaucoup de frustration. Je me sentais très mal dans ma peau.

Après quelques heures de traitements, ma maman a pu constater des changements extraordinaires au niveau de ma communication, de ma compréhension et de mon comportement social.

Une de ses observations concrètes a été de me voir m’améliorer dans le coloriage. Aussi, j’ai rapidement été capable de faire des casse-têtes par moi-même. Avant, cela me frustrait et j’abandonnais. Vous pouvez voir dans le vidéo à la fin à quel point je suis fière de moi !

 

Je suis maintenant plus calme, je m’endors seule et dors beaucoup mieux ! Je dis bonjour à tout le monde, je vais même leur donner des gros câlins et je joue avec eux.

J’écoute mieux les consignes. Mon langage s’est beaucoup amélioré après les 40 heures de traitement. Même si mes phrases sont encore courtes (parfois deux mots), je me fais bien comprendre car j’ai beaucoup plus de vocabulaire. Je comprends de mieux en mieux et mon éducatrice est très fière de moi. Elle voit toute une différence car je m’assoie plus longtemps pour faire des jeux avec elle et je l’écoute davantage.

Fini le nuage gris

Ma maman me dit qu’avant les traitements, j’avais un nuage gris devant les yeux. Maintenant, il s’est remplacé par une belle lumière qui fait que je suis plus alerte, dynamique, sociale, calme, curieuse, bien dans ma peau, heureuse et épanouie.

Je sais que ce sont seulement des observations de la part de mes parents, mais tout cela est si important pour mon développement. Mes parents sont heureux. Ils disent qu’on fera d’autres locations à mon bas âge pour envoyer toujours plus d’oxygène aux cellules de mon cerveau qui en ont besoin.

Je ne remercierai jamais assez tous ceux qui ont aidé mes parents et les ont soutenus financièrement et moralement.

Je vous donne un gros gros câlin à tous !

 

Pour toutes questions concernant la thérapie hyperbare, contactez-nous !

Réservez votre essai gratuit dès maintenant !

[]
1 Step 1
Datede réservation
NomVotre nom
TéléphoneVotre téléphone
Previous
Next
powered by FormCraft

Photo Laurence

Témoignage de Valérie maman de Laurence autiste

Aucun commentaires

Témoignage

«Bonjour Isabelle,

Notre expérience avec la chambre hyperbare pour Laurence, vivant avec un trouble du spectre de l’autisme, tire à sa fin.

Nous avons réussi à faire un peu plus de 80 heures de traitement pendant la location de 40 jours ! Laurence a fait des progrès remarquables. Je suis tellement stupéfaite que ça me rend émotive !

Je ne suis pas sur les réseaux sociaux, donc je ne pourrai pas y écrire de commentaire, mais je n’ai que du positif à dire de cette expérience. Laurence a tellement changé. Je ne sais même pas par où commencer: l’interaction sociale, son éveil à ce qui l’entoure, plusieurs mots de plus à son vocabulaire, elle essaie d’imiter, sa compréhension est différente, l’accomplissement de certaines tâches semble plus facile et surtout, entendre maman et papa de façon dirigée à tous les jours, ça n’a pas de prix!!

Je pourrais en parler pendant des heures de cette expérience. J’ai vraiment la certitude que cela a aidé Laurence. Tout son entourage autant familial que professionnel (éducatrices spécialisées, orthophoniste, institutrice de pré-maternelle, gardienne) trouve qu’il y a des changements positifs.

Si vous rencontrez des parents d’un enfant autiste qui souhaitent vivre cette expérience et désirent en discuter, ça me ferait plaisir que vous me les référiez.

On survole l’idée de recommencer, soit l’année prochaine ou dans 2 ans… On verra quand cela nous sera possible. Je souhaite réellement pouvoir offrir à ma fille un autre 40 jours de thérapie hyperbare, elle le mérite. Elle sera toujours différente. Elle est belle dans cette différence, mais je sais qu’elle est capable de grandes choses et je veux l’aider à les atteindre. Tranquillement, elle fera des pas de géants et elle a déjà commencé à le faire. C’est aussi grâce à vous. Mille fois merci.

À bientôt,

Valérie »

 

Si vous désirez, comme Valérie, témoigner de votre expérience et des impacts de la thérapie hyperbare dans votre vie, contactez-nous.