Archives de catégorie: Témoignages

Accueil Messages Classé par“Témoignages”
43561664_319484252202090_5911265022511677440_n

Céleste: petite étoile et le sous-marin hyperbare

Aucun commentaires

Valérie et Patrick sont les parents de Céleste, une magnifique petite fille de 2 ans et demi. Ils ne se doutaient pas, au matin du 27 octobre 2017, que leur vie allait basculer. C’est ce jour-là qu’ils ont trouvé une tique à l’oreille de Céleste alors âgée de seulement 22 mois. Ils décident de se rendre à l’hôpital pour la lui faire enlever de la bonne manière et dans le but de la faire analyser. À ce moment, le médecin ne juge pas nécessaire de prescrire un traitement préventif. 

La tique qui a mordu Céleste

Les mois suivants, les parents reconnaissent difficilement leur fille : poussées de fièvre, grande fatigue, irritabilité. En janvier, trois mois après la piqûre, la famille apprend que la tique était porteuse d’une bactérie. Malheureusement, même avec cette information, les médecins refusent toujours d’offrir de la médication à Céleste.

Comment rester sans rien faire ? Malgré les frais que cela engendre, Valérie et Patrick décident d’entreprendre des démarches au privé. Le diagnostic tombe: Céleste a réellement un problème de santé soit une infection bactériologique causée par la tique.

 Par la suite, il a été difficile pour eux de trouver un médecin qui accepte de traiter leur fille au Québec.

Voici un témoignage de la mère de Céleste quant à l’expérience de la famille avec les sessions en caisson pressurisé. 

Choisir d’aller de l’avant

Le plus fâchant pour nous, en tant que parents, c’est que tout ceci aurait pu être évité si le traitement préventif avait été donné dès le premier jour. Mais comme nous n’avons pas de pouvoir sur le passé, nous avons décidé d’aller de l’avant et de tout faire pour soigner notre fille.

Vous savez, il y a plusieurs mois, j’étais septique face à cette « machine à oxygène ». Je ne savais pas en quoi cela pourrait venir faire du bien à Céleste. Par contre, avoir avoir consulté des témoignages et pris des informations, nous avons décidé d’oser!

On me questionne : « Val est-ce que tu vois des changements ? Est-ce que ça semble faire du bien à Céleste ? » Je ne suis malheureusement pas dans sa tête et dans son corps, mais voici ce que j’ai remarqué jusqu’à présent. (Les séances de Céleste ont débuté il y a deux semaines.)

Retrouver notre petite fille

Enfin! Céleste ne pleure plus, ne fait plus d’incroyables crises sans raison. Elle est redevenue plus douce, plus calme au sens où elle semble bien, zen. Notre fille a récupéré son énergie mais une belle et meilleure énergie. Céleste joue, danse, chante, sourit. Elle redevient Elle. Notre fille a retrouvé l’appétit et est moins fatiguée. Elle dort enfin mieux la nuit et s’endort beaucoup plus facilement. Elle parle beaucoup mieux, fait de meilleures phrases et articule mieux.

C’est le jour et la nuit !!! Est ce que ça durera ? Je n’en ai aucune idée …. et à vrai dire, j’ai juste envie de profiter de ces moments pour retrouver ma fille enfin comme elle était avant d’être mordue par une tique.

J’ai conscience que le chemin de la guérison sera long. Mais je crois qu’un jour avec le temps on y arrivera. En attendant, la seule chose que je peux faire est de trouver ce qui lui apporte du bien dans son petit corps. Et ce sous-marin lui en apporte beaucoup à notre grande surprise ! Même papa aime bien être dedans. Bref, nous sommes sous le charme.  Croyez-moi, si un jour nous pouvons nous acheter ce sous-marin on le fera !

Merci encore à Isabelle et Jean François pour leur entreprise, pour leur gentillesse. Vous apportez du bien pour notre fille.

Merci de tout cœur 💓

 

https://oxysoins.com/lhyperbare-une-avenue-efficace-contre-une-infection-batériologique-causée-par-une-tique/

41645220_1857942474287734_8220388248573181952_o

De l’espoir pour les parents de Simon

Aucun commentaires

Simon est un petit garçon de 4 ans, avec un trouble neuro-développemental. Comme parents nous avons décidé de tout faire pour aider notre enfant. Nous avons opté pour des séances en chambre hyperbare, en espérant faire développer son langage. Avant d’entreprendre cette aventure, nous n’avions aucune idée des résultats que nous aurions, mais on se disait qu’il fallait essayer. Nous avons commencé les sessions en septembre 2018 . 40 jours plus tard, nous sommes sous le choc de voir tous les progrès de notre fils.

 

  • Simon nous dit plusieurs mots dont plusieurs nouveaux mots.
  • Il est devenu plus confiant en lui et il est plus autonome dans la maison.
  • Notre fils joue seul et il a beaucoup d’imagination. C’est merveilleux de le voir jouer sans nous.
  • Simon ne fait pratiquement plus de crises. Il est calme et beaucoup plus en contrôle de ses émotions.
  • Notre fils arrive à se déshabiller seul. Il ne fait donc plus de crise parce qu’il a trop chaud.
  • Le plus gros progrès de Simon, c’est la concentration. Nous ne pouvions pas avoir d’attention de sa part avant les séances hyperbares. Maintenant, il reste concentré sur sa tablette ou sur un film pendant plus d’une heure sans problème.

 

Julie et Simon

On a beaucoup de plaisir avec nos petits clients. Julie notre représentante de l’Abitibi et Simon

 

Pour la majorité des parents d’enfants neurotypiques, ces acquis de la vie de tous les jours sont banals. Pour nous, les parents d’un petit garçon ayant, entre autre, un trouble de language, c’est des belles petites victoires qui nous redonne l’espoir. Nous avons fait une location de 40 jours et en 2019, nous achèterons le sous-marin de Simon afin de poursuivre ses petites victoires.

Kathy et Claude

Les parents de Simon

À lire également:  Témoignage de Valérie maman de Laurence autiste

Mathis

Mutation hétérozygote : la persévérance de Mathis et de ses parents

Aucun commentaires

Mathis a 8 ans et vit avec une mutation hétérozygote au niveau du gène IQSEC2. Cela se traduit par une déficience intellectuelle, des troubles moteurs sévères et de l’épilepsie. Mathis ne s’exprime pas verbalement et il a besoin qu’un adulte réponde à tous ses besoins de base (hygiène, alimentation, habillage). 

La maman de Mathis a entendu parler des séances hyperbares lorsque ce dernier avait 6 ans. Elle et son conjoint ont alors décidé de faire la location d’un caisson flexible pour leur fils. Jusqu’à maintenant, ils ont fait 3 locations de 40 jours.

Des résultats encourageants !

Lors de la 1ère location, Mathis ne marchait pas. Après plus de 50h passées à l’intérieur du caisson, les parents et son éducatrice spécialisée ont pu observer qu’il avait maintenant des contacts visuels avec eux. Il y a eu également une augmentation de l’attention et il se lève alors debout sous supervision.

Suite à la 2e location, on note une amélioration du tonus musculaire et de la force : il est capable de se tenir debout pendant 1 minute sans chuter, reste assis de façon sécuritaire et est capable de tenir des objets dans ses mains.

 

À lire aussi : Une fusée a atterri chez Éli pour 40 jours !

 

Enfin, après la 3e location, Mathis réagit aux paroles par des sourires et est réactif aux gestes affectueux. Il est plus stable au niveau du torse et très fort au niveau des bras. Il marche seul sans appui pour 5-6 pas. Mathis est plus conscient du danger s’il tombe. Son équilibre s’est amélioré.

Les bienfaits perdurent entre chaque location et on l’amène plus loin à chaque fois.

D’ailleurs, voici un vidéo de lui, se tenant fièrement debout, seul !

 

Bravo Mathis!


Pour avoir plus d’informations sur la location d’un caisson flexible hyperbare installé chez-vous :                        1-888-846-2824 ou info@oxysoins.com

fullsizeoutput_59

Retour à une vie normale pour Marie-Pier.

Aucun commentaires

Mon nom est Marie-Pier et j’ai 30 ans. En avril dernier, j’ai reçu un diagnostic à la hanche droite qui ce décrit comme suit: la mort des cellules osseuses de la tête du fémur due à une altération de la circulation sanguine (os de la tête du fémur qui meurt tranquillement). Je ressentais d’énormes douleurs qui partaient de la hanche jusqu’à la cheville avec des pincements au bas du dos. Je devais me déplacer en béquille. Couchée, assise, debout, aucune position ne me convenait, j’étais constamment en douleur. Selon les médecins, il n’y avait pas grand-chose à faire sauf attendre que la guérison se fasse. Mais en attendant sans rien faire, on ne savait pas si la nécrose empirerait.

L’aide des séances hyperbares

En Juin, ma mère a vu, sur Internet, de l’information sur les séances hyperbares et m’en a parlé. Par curiosité, j’ai contacté Oxysoins pour essayer. Deux semaines après le début de mes sessions à la clinique, j’ai vu mes douleurs diminuer de 75%. Deux semaines plus tard, j’étais en mesure de faire des pas sans prendre les béquilles que j’utilisais depuis 3 mois.

 

Oxysoins m’a permis de réduire énormément mes douleurs, mais aussi d’accélérer la régénération de l’os. Aujourd’hui, 6 mois après le diagnostique, je peux recommencer à prendre des marches avec mon chien, reprendre tranquillement ma vie normale. Merci à toute la formidable équipe d’Oxysoins, je me suis sentie à l’aise et en confiance rapidement avec vous.

Merci mille fois !

Saona

Multiples lésions à la tête, découvrez l’histoire de Saona

Aucun commentaires

Mon nom est Saona et j’ai 17 ans. J’aimerais vous parler de mon expérience avec l’hyperbare. Tout d’abord, sachez que j’ai longtemps pratiqué le soccer. Un sport que j’adore ! Malheureusement, ma position de gardienne de but m’a occasionné des lésions anatomiques au niveau du cerveau. En effet, on m’a diagnostiqué plusieurs lésions à travers les années.

Cet été, je suis allée à la Ronde avec des amis. Les chocs ressentis dans les manèges ont été trop intenses et ça a causé ma dernière commotion. Cela me fait voir que ma tête est définitivement plus fragile qu’auparavant …

Connaissant mon état, une cliente de ma mère lui a parlé de l’hyperbare. Elle lui a dit à quel point c’était efficace et que les résultats étaient impressionnants. Qu’est-ce que nous avions à perdre? J’avais alors de gros maux de tête et de coeur, des étourdissements puis énormément de fatigue en raison du traumatisme. J’ai même dû repousser mon entrée au Cégep. 

Mon expérience avec l’hyperbare

C’est donc dans cet état que j’ai débuté mes séances hyperbares. Après seulement un mois et demi d’utilisation, ce qui équivaut à 20 séances d’une heure et demi, je peux dire que je n’ai pratiquement ou même plus aucun symptôme. Dans les premiers temps, j’étais souvent épuisée, mais graduellement, mes symptômes sont disparus et aujourd’hui, je suis plus énergique. L’hyperbare m’a beaucoup aidée.

Pour finir, je recommandes à 100% l’utilisation de la thérapie hyperbare. Mon rétablissement a été rapide. Le personnel d’OxySoins est fantastique. pastedGraphic.png

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter !

Hugo et sa course de 1 km

Hugo a défié tous les pronostics !

Aucun commentaires

Hugo est un petit garçon qui a croisé notre route dans nos premières années d’opération de l’entreprise. En ouvrant la porte de leur domicile pour la première livraison, c’est une famille déterminée à soulever des montagnes que nous avons rencontrée. Hugo a retiré énormément de bienfaits des séances en caisson hyperbare portatif et a chassé l’ombre qui planait sur lui en synergie avec toutes les autres stimulations et thérapies que ses parents ont fait avec lui. Après chacune de ses quatre locations, nous étions toujours aussi impressionnés de le voir faire autant de chemin, un grand pas à la fois! À travers les années, nous suivons son évolution avec beaucoup d’émotions. Rien ne semble vouloir l’arrêter !
D’ailleurs, voyez un vidéo de lui juste ici.
Voici le témoignage de sa maman.


25 octobre 2013, il y a de ça bientôt  5 ans.

Hugo est arrivé de façon précipitée suite à une grossesse avec insuffisance placentaire. On m’a dit : » Sophie il n’y a plus de sang dans ton cordon ! Il faut le sortir pis vite !! »  Tout s’est effectivement passé très rapidement. Notre bébé est né… très fatigué. Il a été ventilé dès les premières minutes de sa vie. Quelques heures plus tard, Hugo fut intubé et rempli d’autant de fils qu’un arbre de Noël peut en contenir. Par la suite, transféré dans un grand centre pour plus de soins spécialisés, les jours ont passé, les tests ont été vastes et ardus. 

Hugo quelques heures après sa naissance

12 novembre 2013, date prévue d’accouchement…

C’est à la date prévue de mon accouchement, le 12 novembre 2013, que le diagnostic tombe : « Madame votre enfant va être lourdement handicapé. Il devra être gavé, ne communiquera pas avec vous et passera sa vie à regarder le plafond. » Quel choc !

18 novembre 2013, retour à la maison

Nous sommes de retour à la maison en soins palliatifs avec un enfant désiré mais « magané ». Nous entreprenons les séances de physio, d’ergo. Tous les exercices de stimulation s’enclenchent afin d’aider notre fils au maximum. Après 8 mois, le Dr. Marois nous parle de la thérapie hyperbare. A ce moment, Hugo est spastique, raide et absent …  Nous décidons de tenter le tout pour le tout !

Aujourd’hui …

Il y a déjà 2 ans qu’a eu lieu notre dernière série de traitements en chambre hyperbare. Hugo a complété plus de 180 traitements en 4 blocs de 40 jours.

À l’approche de ses 5 ans, il marche, court, monte et descend les escaliers.

Hugo communique a l’aide de près de 15 mots et du langage des signes. Il mange selon une texture adapté. Il socialise avec ses amis du CPE. Notre fils a même fait une course de 1 km cet été !! Sans l’hyperbare, sa vie ne serait pas la même !

Sophie, la maman d’Hugo

 

Si vous aussi, vous souhaitez partager votre témoignage et nous envoyer un vidéo des progrès de votre enfants, contactez-nous !

image1

Mellie-Mai et sa petite étoile SOX-5 : témoignage des bienfaits de l’hyperbare

Aucun commentaires

Comme son animal préféré, le cheval, Mellie-Mai est une jeune fille qui parle avec ses yeux, son sourire et son cœur! Son nom unique est aussi rare qu’une étoile bien spéciale dans l’univers. 

Mellie-Mai a récemment été diagnostiquée avec une mutation du gène Sox-5 située sur le chromosome 12 qu’on nomme également le syndrome de Lamb-Shaffer (LSS). Elle est la seule au Québec. Au Canada, 3 enfants ont été diagnostiqués et dans le monde, 70 personnes sont diagnostiquées à ce jour. 

Son plus grand défi est son trouble de langage. On lui a d’ailleurs diagnostiqué une dyspraxie orale et verbale sévère et une dysphasie sévère en 2016. De plus, Mellie-Mai a des difficultés de motricité fine et globale ainsi que des difficultés sensorielles. Les tests de psychologie démontrent qu’elle n’a pas de déficience intellectuelle. 

Le pressentiment d’une maman…

Travaillant dans le domaine de la petite enfance et de l’éducation, j’ai réalisé que ma fille avait des retards dans son développement dès sa première année de vie. Par exemple, nous avons arrêté l’utilisation des couches lavables car Mellie-Mai avait une drôle de position assise. Elle a même passé une radiographie des hanches pour essayer de comprendre. Avec du recul, nous comprenons qu’elle présentait un faible tonus musculaire, de l’hypotonie. 

Notre médecin de famille a attendu à ses 18 mois pour la référer en pédiatrie pour ses retards de développement. Mellie-Mai a fait ses premiers pas à une semaine de ses 20 mois. La marche a été travaillée jusqu’à ses 3 ans et demi. De plus, Mellie-Mai ne parlait pas. Elle disait quelques mots pendant quelques semaines et les perdait pour 2-3 mois… aussi simple que maman et papa! Au début de la maternelle, elle s’exprimait à l’aide d’un ou deux mots. Aussi, l’alimentation était difficile. Elle s’étouffait parfois. Une amélioration a été observée depuis qu’elle s’est fait enlevée les adénoïdes pour être capable de respirer par le nez. 

Bien qu’encore jeune, Mellie-Mai a déjà un long historique de rencontres avec des professionnels de la santé (ORL, audiologie, pédiatrie, physiothérapie, ergothérapie, orthophonie, radiologie, IRM, génétique…). Présentement, elle est suivie en centre de réadaptation en orthophonie et en ergothérapie. À son rythme, Mellie-Mai a fait de beaux progrès.

Aujourd’hui

Melli-Mai adore les chevauxMaintenant âgée de 7 ans, Mellie-Mai parle à sa façon. Elle est en classe de langage dans une école de Gatineau. Elle ne fait pas de phrases complètes, les verbes sont difficilement utilisés et elle n’arrive pas à prononcer certains sons. Son trouble de langage est très sévère. Du côté de sa motricité, il y a eu des améliorations avec les outils et les adaptations apportées. 

Mellie-Mai a une « Allyée », sa meilleure amie. Nous avons une chienne, Allye, qui l’aide beaucoup à revenir au calme lors de crises et à diminuer ses difficultés sensorielles. Par exemple, lors du brossage des dents et des cheveux, Allye s’assoit tout près lorsqu’elle pleure. 

Mellie-Mai est une enfant qui adore s’amuser et rire! Elle est aimée de tous. Elle adore les animaux, surtout les chevaux, les chiens et les chats. De plus, elle aime faire du trampoline, grimper dans les structures de jeux, les toutous animaux, les voitures et les camions. Mellie-Mai a également une sœur cadette, Chloé, 5 ans qui a un développement neurotypique (normal).

 

Une petite fille inspirante nous mène à l’hyperbare

Au cours de la dernière année, nous avons suivi l’évolution d’Anna-Maude et sa fusée. Malgré la différence d’âge, elle me fait énormément penser à ma fille. Les effets de sa fusée sont très bénéfiques sur son développement moteur et langagier. C’est pourquoi nous avons espoir que le développement de Mellie-Mai soit maximisé avec les traitements en chambre hyperbare. 

Nous en sommes à la moitié de notre location de 40 jours et Mellie-Mai se surprend en argumentant des situations ou en posant des questions. La construction de phrases est un gros défi pour elle. La phrase sujet-verbe est encore à travailler. Mais depuis quelques jours, de façon spontanée, les verbes surgissent dans son vocabulaire. Par exemple:« Moi veut pas Chloé dépasser moi. » 

De plus, elle questionne avec le « pourquoi » et le « est-ce que » quand elle s’interroge d’une chose. Par exemple : « Est-ce que dit melon d’eau ou melon miel ? » Habituellement, la question était utilisée pour avoir quelques choses à manger ou à boire. Aussi, il semble y avoir plus de sons dans ses mots. … Elle parle plus, essaie plus, ça semble plus facile. Elle semble plus en contrôle de sa bouche. Il y a de nouveaux mots à tous les jours. Nous avons hâte de revoir l’orthophoniste. Et bien entendu, de constater tous les bienfaits à venir !

Patrick et Marie-Ève les parents de Mellie-Mai

 

Si vous aussi avez un témoignage à nous faire parvenir ou avec des questions pour nous, contactez-nous !

Il nous fait toujours plaisir d’aller à votre rencontre !

fullsizeoutput_46

Une fusée a atterri chez Éli pour 40 jours !

Aucun commentaires

L’histoire d’Éli …

Éli est né avec une anomalie dans un gèneSon anomalie a entraîné plusieurs crises qui cause un taux d’ammoniac élevé dans le sang et cela dès ses premiers jours de vie. Malgré les pronostics très sombres, notre petit combattant a survécu assez longtemps pour pouvoir bénéficier d’une greffe de foie à l’âge de 6 mois. Depuis, malgré des suivis médicaux serrés, sa santé va généralement bien.

Par contre, ces épisodes (taux d’ammoniac élevé dans son sang) ont entraîné des problèmes de développement dans différentes sphères de la vie d’Éli. La sphère la plus touchée est celle du langage. On doit également travailler la motricité fine et globale, l’attention/concentration, l’autonomie dans les activités quotidiennes, etc.

Une « fusée » pour Éli

J’ai découvert Oxysoins en navigant sur Internet. Dès lors, je me suis abonnée à leur page Facebook et j’ai contacté Isabelle, qui a pris le temps de bien m’informer sur le sujet. Elle m’a mise en contact avec d’autres familles ayant fait de l’hyperbare pour des problèmes semblables à Éli. Après maintes discussions avec mon conjoint, nous avons pris la décision de tenter le coup.

Et si …

  • L’hyperbare peut aider Éli à mieux communiquer et à mieux se faire comprendre!
  • La thérapie hyperbare peut aider Éli à socialiser plus facilement avec ses camarades de classe, lui qui aime tant entrer en relation avec les autres!
  • L’hyperbare peut l’aider à améliorer son tonus, son sommeil, sa concentration …
  • Nous ne le faisons pas, allons-nous le regretter?

Éli à gauche et sa fusée !

Alors voilà! La fusée est arrivée chez nous à la fin du mois de mai pour un magnifique voyage de 40 jours. Grâce à l’aide précieuse de mes parents (qui ont assuré toutes les séances pendant nos heures de travail), de mon conjoint et de moi-même, Éli a pu bénéficier de deux séances par jour, soit 1h30 le matin et 1h00 le soir.

Les bienfaits de la « fusée »

En louant la chambre hyperbare, notre souhait principal était orienté vers le langage (produire plus de sons, augmenter le vocabulaire expressif et réceptif, etc.). Au terme de ce voyage de 40 jours, nous avons pu constater plusieurs bienfaits, certains plus subtils et d’autres plus évidents.

Tout d’abord, au niveau du langage, Éli n’a pas réellement augmenté son vocabulaire, mais les sons qu’il produit et les mots qu’il dit sont plus clairs. Certaines personnes qui ne le côtoient pas régulièrement m’ont affirmé qu’elles le comprenaient plus facilement.

De plus, Éli a fait des progrès remarquables en ce qui concerne l’apprentissage de la propreté. Il est maintenant capable de reconnaître ses envies et d’aller à la toilette par lui-même (chose que nous travaillons avec lui depuis longtemps, mais qui demeurait très difficile). Nous sommes tellement fiers de lui!

Un autre fait étonnant est que pendant les séances d’hyperbare, les bilans sanguins d’Éli (suivis post greffe) se sont normalisés, ce qui n’arrive vraiment pas souvent! J’ai bien hâte de voir les prochains bilans pour pouvoir comparer! ☺ De plus, durant tout le traitement, Éli n’a jamais été malade (rhume, grippe, mal d’oreille), ce qui est très surprenant vu sa condition de santé.

Aussi, alors que j’écris ces lignes, cela fait environ 10 jours que la fusée s’est envolée vers une autre famille. Et bien croyez le ou non, cette semaine, Éli a appris à faire de la bicyclette avec des petites roues! Lui pour qui la coordination est souvent plus difficile. Wow!

Finalement, nous avons même constaté des effets bénéfiques sur nous, les adultes accompagnateurs. Par exemple, une diminution des varices et disparition des douleurs liées à l’arthrite ou à l’arthrose.

Au terme de ce voyage…

Je peux affirmer que nous sommes très satisfaits de notre décision concernant la location de la chambre hyperbare. Le personnel d’OxySoins est professionnel, chaleureux, à l’écoute de ses clients et toujours disponible pour nous répondre et nous conseiller. Merci pour tout!

Rachel Lacasse, maman d’Éli

 

Contactez-nous pour toutes questions, commentaires ou pour bénéficier de nos services !

Raphael

Levée d’air pur pour Raphaël Thériault

Aucun commentaires

Notre petit ange…

Du haut de ses 7 ans, Raphaël est un petit garçon enjoué, taquin, courageux ainsi que rempli d’une joie de vivre hors du commun et ce, malgré tout ce qu’il doit affronter… 

Raphaël est né avec un retard de développement global, une croissance anormale de la boîte crânienne et du cerveau. (Elle se manifeste par des mesures crâniennes : périmètre et diamètre de la tête, inférieurs à la normale), sa vision est diminuée, une diminution de son tonus ainsi qu’une absence de langage. Oui, il est différent, mais si attachant !

La chambre hyperbare génératrice de petites et grandes victoires

Remplis d’espoir en mars dernier, ses parents, Mélissa et Frédérick, ont fait la location d’une chambre hyperbare pour 40 jours. Ils avaient pour objectif de l’aider à évoluer afin de lui assurer le meilleur avenir possible.

Suite aux traitements de Raphaël, tout son entourage a constaté plusieurs changements: il est beaucoup plus attentif à son environnement et démontre de plus en plus d’intérêt à vouloir communiquer avec nous. Tant d’attente… pour ENFIN entendre ses premiers mots. Quoi de plus beau qu’un « oui » ou un « non » quand on en rêve depuis si longtemps !

Tous unis pour aider Raphaël

Après de si belles améliorations, difficile de s’arrêter qu’à une seule location ! Nous avons le souhait très cher de procurer un caisson hyperbare à Raphaël. Nous désirons lui offrir l’opportunité d’améliorer son autonomie. 

Aujourd’hui, plusieurs membres de sa famille s’unissent pour mettre en place une campagne de financement. Nous tenons à remercier chaque personne qui nous aide dans ce grand projet. Merci de votre générosité et pour tout cet amour !

La famille de Raphaël

 

Levées de fonds

Amasser des sous pour un projet qui nous tient à coeur peut être excitant et impressionnant à la fois. Au fil des ans, nous avons soutenus plusieurs familles à travers ce processus. Rédaction de textes et de communiqués de presse, tempêtes d’idées, présence lors d’événements, etc. Nous prêtons également gratuitement des boîtes de dons que vous pouvez déposer chez des commerçants sensibles à votre cause. Les moyens sont infinis, il suffit de trouver ce qui vous ressemble ! Contactez-nous pour de l’aide. Il nous fera plaisir de vous guider dans tout ça.

learning-3245793_640

Quelques faits scientifiques sur l’autisme et l’hyperbare

Aucun commentaires

Nous avons eu envie, dans le cadre du Mois de l’autisme, de vous partager des informations de nature scientifique. (Malheureusement, la très grande majorité des écrits sont en anglais. Nous en sommes désolés.)

Dr. Dan Rossignol

Dans ce court vidéo, vous pouvez visionner un extrait d’une conférence du Dr. Dan Rossignol. Ce médecin américain, dont la réputation n’est plus à faire, a effectué, au fil des ans, plusieurs études sur les bienfaits de la thérapie hyperbare quand il est question du trouble du spectre de l’autisme (TSA).

Père de deux enfants vivant avec un TSA, il exprime avec humour que lui-même ne croyait pas du tout à la thérapie hyperbare au départ. Par contre, à la demande de sa conjointe, leur famille s’est procurée un caisson. Il fût très surpris des résultats positifs obtenus par ses fils. C’est d’ailleurs de là que découlent ses recherches.

Le Dr. Rossignol explique ici que des dizaines d’études démontrent une diminution du débit sanguin au niveau cérébral chez les personnes avec un TSA. Lorsqu’un enfant neuro-typique effectue une tâche ou porte attention à quelque chose, son débit sanguin augmente afin d’assurer l’apport d’oxygène et de glucides dont le cerveau a besoin pour bien fonctionner. Ce n’est pas le cas pour les enfants ayant un TSA chez lesquels on observe plutôt l’inverse. Quelle est la cause ? L’inflammation principalement.

L’inflammation restreint la dilatation des vaisseaux sanguins dans lesquels le sang a alors de la difficulté à circuler et, par le fait même, à transporter l’oxygène et les nutriments essentiels. Supposons que l’inflammation se fasse dans la région du cerveau responsable de la parole, de la communication ou encore de l’expression des émotions, on observera un lien direct avec les problématiques observées chez l’enfants.

Plusieurs études

  1. Dans l’étude The effects of hyperbaric oxygen therapy on oxidative stress, inflammation, and symptoms in children with autism: an open-label pilot study, réalisée en 2007, plusieurs bénéfices ont été observés chez les enfants : amélioration de la parole, de la capacité de socialisation, de l’éveil et de la force physique entre autres. On y observe également des marqueurs de la diminution de l’inflammation suite aux traitements hyperbares.
  1. L’étude Hyperbaric treatment for children with autism: a multicenter, randomized, double-blind, controlled trial a été effectuée auprès de 62 enfants autistes et comprend un groupe placebo. Elle conclue : « À la lumière des résultats positifs de cette étude et de ceux de plusieurs études antérieures, l’utilisation du traitement hyperbare semble être un traitement prometteur pour les enfants atteints d’autisme. »
  1. Dans l’étude Hyperbaric oxygen treatment in autism spectrum disorders, vous pourrez lire l’analyse de plusieurs écrits. De même que voir des photos de résultats tels que celle-ci :
Évolution des capacité de colorier d'une jeune fille de 17 ans au fil de ses traitements

Les photos sont une gracieuseté de Carol L. Henricks, MD. Crédit: Autorisation d’utilisation des dessins accordés par le Journal of American Physicians and Surgeons.

Voici des pages du livre à colorier d’une jeune fille de 17 ans avec autisme: (a) avant de commencer l’hyperbare; (b) après une semaine d’hyperbare (5 heures de traitement), elle commence à créer des taches de couleur pour remplir un espace; (c) après 3 semaines (environ 15 heures), elle utilise des couleurs correctes pour les personnages et le feuillage à l’exception du tronc d’arbre; (d) après 5 semaines (20 heures), elle commence à respecter les frontières, les limites et même à délimiter la bordure intérieure avec la couleur. Après 6 mois, ses capacités de colorier sont restées stables.

Les bienfaits de la thérapie hyperbare

Nous vous rappelons que la chambre hyperbare, dans laquelle on augmente la pression, vient pousser l’oxygène à se dissoudre directement dans le plasma sanguin, donc plus profondément dans le sang. De plus, l’utilisation d’un concentrateur vient rehausser le taux d’oxygène à l’intérieur du caisson. On rend ainsi possible l’oxygénation des parties du corps qui le nécessitent tels que les vaisseaux sanguins au niveau du cerveau chez une personne ayant un TSA. Mais également au niveau des muscles qui manquent de tonus ou bien des intestins inflammés qui occasionnent des troubles intestinaux. La thérapie hyperbare est un puissant anti-inflammatoire.

Prenez garde aux informations qui vous sont données

Depuis quelques semaines, l’intérêt pour la thérapie hyperbare est véritablement en hausse. Le nombre d’appels téléphoniques et de courriels que nous recevons ainsi que la fréquence avec laquelle les médias en parlent nous le confirment. Quelle bonne nouvelle ! Plus la thérapie hyperbare sera connue et plus de gens pourront être aidés.

Toutefois, nous vous recommandons de rester à l’affût de l’exactitude des informations qui vous sont transmises. Dans votre propre intérêt, assurez-vous que des études scientifiques et des recherches sérieuses soient à la base de ce qu’on vous dit. Chez OxySoins, la rigueur ainsi que la transparence sont des valeurs fondamentales pour nous. Nous nous formons annuellement et avons accès aux conseils de professionnels de la santé lorsque nous avons des questions.

Nous vous avons parlé dans cet article des bienfaits concernant l’autisme, mais bien d’autres problématiques de santé peuvent être aidées. Contactez-nous pour en savoir davantage et connaître les détails sur nos services. Il nous fera toujours plaisir de partager avec vous des études et recherches sur lesquelles nous fondons nos connaissances.

  • Page 1 of 3
  • 1
  • 2
  • 3