Une collecte de fonds réussie: les clés du succès, la suite!

Accueil Collecte de fondsUne collecte de fonds réussie: les clés du succès, la suite!
Acheter une chambre hyperbare

Une collecte de fonds réussie: les clés du succès, la suite!

Aucun commentaires

Maintenant que vous avez une super page Facebook pour votre collecte de fonds, que vous avez sollicité votre entourage ainsi que les organisations de votre région, que vous avez probablement organisé une ou des activités de financement, voici la phase 2 de mes conseils pour vous soutenir dans vos démarches d’acquisition de votre chambre hyperbare. Si vous n’avez pas lu la première partie, vite allez le faire! Car des étapes importantes risquent de vous passer sous le nez 🙂

1. Vendez des produits

C’est toujours gratifiant de faire un don mais c’est encore plus plaisant quand on peut repartir avec un petit quelque chose! Je me souviendrai toujours de cette famille qui a réussi à ramasser beaucoup d’argent en vendant des jujubes dont l’emballage portait le nom de leur fils. Ils avaient approché une confiserie de leur région qui avait accepté de leur faire des sacs scellés. Ils payaient les sacs je crois 2$ et pouvaient les revendre 5$. C’est une location de chambre hyperbare qu’ils ont pu se payer grâce à la vente des bonbons! Ce fut une collecte de fonds ultra efficace!

Une autre maman avait un contact pour avoir de jolis pots en terre-cuite à bas prix dans lesquels elle a mis des plantes. Elle vendait ces pots via sa page Facebook et dans les réseaux sociaux.

J’ai aussi vu une famille faire des cartes pour la fête des mères en scrapbooking et réussir à ramasser dans les 4 chiffres avec cette initiative!

Usez de vos contacts! Si vous avez un ami qui travaille dans l’impression sur des chandails, pourquoi ne pas avoir une commandite sur des chandails avec le visage de l’enfant ou la personne malade et les vendre pour la cause lors de vos événements?

N’oubliez pas que vous pouvez aussi demander de l’aide pour vendre des choses!

Informez-vous aussi auprès des chocolateries populaires, de Saputo pour des fromages, etc.

Les gens aiment pouvoir avoir quelque chose à manger ou à conserver en échange.

2. Contactez les médias pour leur parler de votre collecte de fonds.

Les médias, que ce soient les journaux, la radio ou la télé, sont des messagers ultrapuissants. Ils peuvent être et sont des alliés de taille dans le succès de votre démarche. Oui, il va falloir vous faire connaître et aller de l’avant mais je vous promets que ça en vaut la chandelle! En réussissant à attirer l’attention des médias, vous allez rejoindre beaucoup plus de monde et qui sait, peut-être qu’un bon samaritain aura envie de vous aider! Les journalistes aiment beaucoup les histoires humaines et touchantes. Les collectes de fonds font des articles que le public aime lire!

Nous avons connu un cas assez exceptionnel l’an dernier. En effet, une maman avait passé dans le journal pour raconter son histoire. Un homme fortuné de sa région a été touché et a eu envie de les aider. Il leur a payé une location ainsi qu’une chambre hyperbare neuve! Bon, je sais, ceci est un cas assez rare. Mais nous voyons des gens s’attacher à des causes et s’impliquer activement par la suite.

Afin de contacter les médias, il sera important d’écrire votre histoire. Avec le plus d’émotions possibles. De miser sur comment la chambre hyperbare peut aider votre enfant. Que vous avez besoin de leur aide pour faire connaître la cause. Je ferai un article sur ce sujet bien particulier ultérieurement. En attendant vous pouvez nous contacter pour du support à la rédaction!

N.B. Ayez toujours des bons mots pour les médias. Même s’ils ne se déplacent pas à un événement que vous organisez ou qu’ils n’acceptent pas de parler maintenant de vous, continuez à espérer et à leur garder respect. Les médias sont sensibles et parler en mal contre eux ou exprimer publiquement une déception envers eux peut être suffisant pour perdre leur soutien si précieux.

3. Approchez les députés de votre région

Généralement, selon la disponibilité des budgets restants, les députés peuvent vous faire un don de maximum 500$. Par contre, plusieurs députés ont déjà soutenu de nos clients et ont organisé pour eux des tournois de golf ou sont ouverts à vous aider à organiser quelque chose en payant des frais pour que le plus de profit possible puisse vous revenir.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec eux pour aller parler de votre parcours, des effets positifs de la chambre hyperbare. Tenter de voir ensemble comment ils peuvent concrètement vous aider. N’oubliez pas les députés fédéraux!

Et pourquoi pas la municipalité? Peut-être que le maire ou la mairesse de votre patelin aura aussi envie de s’impliquer ou aurait des idées pour aider une famille de sa communauté!

4. Faites des demandes de soutien financier aux différentes fondations

Cette étape, je suggère de la faire quand votre campagne de financement est bien entamée. Pourquoi? Parce que les fondations aiment voir que les familles ont fait des efforts de leur côté. Ils seront plus enclins à vous soutenir si une bonne partie de l’argent est ramassée.

Bien sur, plusieurs fondations peuvent vous donner aussi des montants en tout début de campagne. Mais mon expérience a remarqué un meilleur succès lorsque des sous sont déjà placés.

Donnez un maximum d’information aux fondations sur la chambre hyperbare, comment elle peut être utile. OxySoins peut aussi vous faire une lettre pour expliquer les bienfaits potentiels et mentionnant notre soutien.

N’hésitez pas à faire de nombreuses demandes et ne vous laissez pas abattre par un ou des refus!

5. Envoyez une lettre aux entreprises de votre région et faites un suivi

Vous êtes devenu un ou une pro des lettres touchantes racontant votre histoire! Il est maintenant temps de mettre votre talent à profit pour approcher les entreprises de votre région! Rédigez un message ou reprenez un des nombreux déjà créé afin d’approcher les entrepreneurs. Bien des gestionnaires d’entreprises peuvent être heureux de faire un don en échange d’un reçu pour leurs impôts!

Envoyez par courriel, par la poste ou en main propre vos demandes. Attendez ensuite quelques jours et faites un suivi. Il serait important de tenir une grille à jour des entreprises contactées. Si on vous fait finalement une promesse de don, rédigez une lettre de remerciement!

6. Ne vous découragez pas, une collecte de fonds c’est parfois long!

Une collecte de fonds demande du temps et de l’investissement en énergie personnelle. Nous sommes humains, quand on est fatigué la montagne semble toujours plus grosse qu’elle ne l’est. Il se pourrait aussi que certaines personnes, voir même des spécialistes (oui oui!) tentent de vous décourager. Ce que je dis à nos clients dans ce temps là c’est de ne jamais laisser personne remettre en doute les efforts que vous faites pour aider cette personne si importante à vos yeux. Restez convaincus de faire la bonne chose. Quand une maman peut laisser son enfant entrer dans le bureau du docteur en marchant alors que celui-ci lui avait clairement dit qu’il ne marcherait jamais, c’est là que je vois toute la beauté du combat que vous menez quotidiennement pour tenter de trouver d’autres approches pour un être cher.

Pour terminer, tentez le plus possible de vous protéger des ondes négatives. En cas de besoin nous sommes également au bout du fil et si votre collecte de fonds stagne et nous pourrons regarder avec vous comment lui donner un peu de «pep».

Vous êtes des héros et vous allez atteindre votre objectif!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + 16 =